spacer spacer
spacer
spacer spacer
spacer
spacer
Administration
spacer spacer
spacerJean-Marc Watremez Directeur
spacerIsabelle Wielemans Secrétaire
spacerNancy Grumelli Secrétaire
spacer
Maîtres d'atelier et chargés de cours
spacer spacer
spacerEva Godart Ateliers préparatoires
Plasticienne, diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels de l’Etat à Mons.
spacerChristine Fonteyn Ateliers préparatoires
Plasticienne, diplômée de l’Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels de l’Etat à Mons en Art et environnement-image dans le milieu.
spacerJean-Pol Lété Ateliers préparatoires
Diplômé de l’Ecole Supérieure des Arts Plastiques et Visuels de l’Etat à Mons en Illustration. Créateur d’illustrations et de bandes dessinées.
spacerPhilippe Baran Atelier pluridisciplinaire | Peinture
Plasticien, diplômé de l’Académie Royale des Beaux-Arts de la Ville de Bruxelles en peinture.
spacerYves Lecomte Ateliers A3 | Atelier pluridisciplinaire
Plasticien, diplômé de l’atelier de peinture de l’Académie Royale des Beaux-Arts de Bruxelles et des Académies de Watermael-Boisfort (sérigraphie) et Binche (illustration et dessin). Lauréat du prix de peinture de la Fondation Godecharle.
spacerPascal Le Brun Dessin | Atelier pluridisciplinaire
Licencié en Philologie romane de la faculté de Philosophie et lettres de l’Université Catholique de Louvain. Elève de l’atelier de restauration d’oeuvres d’art de l’Ecole Nationale Supérieure des Arts Visuels de la Cambre à Bruxelles. Graphiste, peintre, illustrateur, affichiste, restaurateur et web-designer.
spacerRadu Rata Sculpture
Diplômé en sculpture de la faculté des arts Georges Enescu de l'Université de Iasi (Roumanie). Diplômé de l'Accademia Albertina Delle Belle Arti Di Torino en sculpture.
spacer François Maheu Histoire de l'art
spacer
1915-1916 Création d’une école de dessin, peinture et arts décoratifs par Messieurs Buisseret, Mallet et Dubois.
1924 L'école est subsidiée par la ville de Binche.
 
spacer spacer
1945-1946 L’école est reconnue section d’Académie.
1er janvier 1946 Désignation de Monsieur Albert Glotz comme professeur de dessin et décoration.
 
spacerAlbert Glotz
spacerAutoportrait
1er octobre 1948 Désignation de Monsieur Yvon Lecomte comme professeur de projections et perspectives.
5 novembre 1956 Création d’un cours de dissertation, le cours d’HA s’intitule «causerie publique».
18 mai 1966 La Commission de Surveillance propose de remplacer le titre «Ecole de peinture artistique, dessin et arts décoratifs» par «L’Académie des Beaux-Arts et Arts décoratifs».
1966-1967 Ouverture d’un nouveau cours : «lettreur-étalagiste».
1er septembre 1969 Démission de Monsieur Jules Tubez.
29 avril 1960 Monsieur Albert Glotz est promu Directeur de l’Académie.
24 septembre 1960 Suppression des cours préparatoire au professorat de dessin.
1er septembre 1979 Désignation de Monsieur Rémy Van Den Abeele comme professeur de dessin et peinture et Directeur en remplacement de Monsieur Albert Glotz admis à la pension à la même date.
30 juin 1981 Monsieur Yvon Lecomte est admis à la pension (33 ans).
Retranscription d'un texte manuscrit
de Monsieur René Mallet (avant 1950)
spacer
Pendant la première guerre mondiale, opprimé sous la botte teutone, quelques jeunes artistes binchois désemparés, languissant d'ennui, se réveillèrent et spontanément se réunirent. Peintres, musiciens, poètes. Un cercle d'art fut créé qui s'intitula "L'Aurore". Par ses expositions de peinture, sculpture et arts appliqués, l'aurore a groupé les enthousiasmes éparpillés et suscité une saine émulation envers le Beau.
Auditions musicales et conférences complétaient le programme.
Ainsi les jeunes artistes, qui étaient au pays prisonniers des barbares, créèrent et vendirent leurs oeuvres au profit des frères prisonniers loin du pays natal, et cette idée de contribuer dans la mesure de leurs moyens au soulagement des misères d'autrui leur étaient d'un puissant réconfort.
C'est donc en 1915, dans la tourmente que monsieur Louis Buisseret et moi-même créâmes à Binche une école de dessin et de peinture. Les protections éclairées ne nous manquèrent d'ailleurs pas et c'est pour moi un doux devoir de remercier ici, ceux qui de quelque façon, nous aidèrent et nous encouragèrent. La Ville de Binche nous procure : local, chauffage, éclairage pendant la période des hostilités.

En 1919, mon ami Louis Buisseret se fixe définitivement à Bruxelles. Je reste seul à diriger l'école jusqu'en 1930 avec quatre mille francs de subsides annuels.

Ensuite, afin d'obtenir une meilleure rétribution, les cours se donnèrent dans le cadre de l'enseignement technique. Outillage didactique : néant, impossibilité d'aller plus loin qu'un cours de dessin et de peinture élémentaires.
Après la libération et avec l'accord de Monsieur Rau, Inspecteur des Académies, l'école redevient autonome. Avec les moulages fournis par le Ministère des Beaux-Arts, un programme est clairement établi. Confortablement installé, l'établissement prend un nouvel essor; résultats encourageants; les élèves sont de plus en plus nombreux.
La population scolaire mixte d'âge variant entre 14 et 30 ans, appartient à différentes professions.

L'institution n'a pas uniquement pour but de former des artistes. Evidemment il faut déceler les élèves spécialement doués, encore faut-il que les conditions matérielles des parents leur permettent de continuer des études supérieures onéreuses.

C'est pourquoi il est absolument nécessaire pour les doués de posséder un métier d'art qui pourra leur assurer une honorable existence. Le devoir du professeur, en même temps que la formation esthétique générale, est d'engager les élèves vers l'artisanat.
Il manque des artisans, les métiers d'arts sont en régression. Pour imposer à l'étranger notre production il faudra que nos créations d'arts aient au point de vue esthétique une supériorité marquée. Notre magnifique industrie, la dentelle de Binche, à totalement disparu. Ne devons nous pas risquer l'effort de remettre en honneur ce métier d'art ? La chose vaudrait la peine d'être tentée.
Afin d'illustrer l'éfficience de notre académie, voici ce que sont devenus quelques anciens élèves de l'école de Binche. Je ne citerai que les élèves qualifiés et qui ont fait carrière soit comme artistes, soit comme professeurs ou artisans.
Louis Buisseret : élève de l'Académie de Mons et de Bruxelles. Excellence en dessin et peinture à Mons et Bruxelles. 1er grand prix de Rome pour la gravure en 1912. Directeur de l'Académie Royale des Beaux-Arts de Mons. Fondateur avec René Mallet de l'Académie des Beaux-Arts de Binche.(1)
René Mallet : élève de l'Académie de mons. 1er prix avec distinction en gravure et dessin. Elève de l'Institut supérieur des Beaux-Arts d'Anvers. Directeur de l'Académie des Beaux-Arts de Binche.
Otto Aglio : élève de l'école de Binche. continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons et de Bruxelles. Exerce la profession d'artiste peintre et décorateur - ensemblier à Bruxelles.
Henri Dubois : élève de l'école de Binche. continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons et de Bruxelles. Obtient le diplôme de professeur de dessin. Professe à l'école moyenne et normale de Couvin.
Jacques Ducrot : élève de l'école de Binche. continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons et de Bruxelles. Exerce la profession de décorateur et artiste peintre à Binche.
Marcel Degueldre : élève de l'école de Binche. Exerce à Lille la profession de lithographe. Publicitaire et artiste peintre.

Joseph Aglio : élève de l'école de Binche. continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons. Exerce la profession de décorateur et artiste peintre à Bruxelles.

Paul Seghin : élève de l'école de Binche de 1914 à 1918. Exerce la profession d'avocat et homme de lettres.
Jean Winance : élève de l'école de Binche. continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons et de Bruxelles. 1er prix de dessin et de peinture. Passe son examen à l'institut supérieur des Beaux-Arts d'Anvers. Exerce la profession d'artiste peintre et professe à l'Académie des Beaux-Arts de Tournai. (2)
Albert Glotz : élève de l'école de Binche. Continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons. Obtient la Médaille d'or du Gouvernement. Exerce à Binche la profession d'artiste peintre. Professeur à l'Académie de Beaux-Arts.
L. Roussel : élève de l'école de Binche. Continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons. Obtient le diplôme de professeur de dessin pour les écoles moyennes.
Simone Leroy : élève de l'école de Binche. Exerce la profession d'artiste peintre.

Raphaël Glotz : élève de l'école de Binche. Continue ses études à Bruxelles chez VanderKeylen. Exerce la profession de décorateur à Binche.

Adolphe Maïeur : élève de l'école de Binche. Exerce la profession de décorateur et peintre en bâtiment à Binche.
Parfait Gilbart : Instituteur. élève de l'école de Binche. Obtient le diplôme de professeur de dessin et professe à l'école moyenne de Binche.
Frans Sicx : élève de l'école de Binche. Continue des études d'architecture à Mons. Professe à Binche. Lauréat du concours organisé par le Ministère de la reconstruction pour les écoles et maison communale de Marchovelette (Namur).

Albert Thauvoye : élève de l'école de Binche. Continue des études d'architecture à Saint-Luc à Mons. Professe à Binche et à Charleroi.

Auguste Daloze : élève de l'école de Binche. Continue des études d'architecture à Saint-Luc à Mons. Obtient le diplôme de professeur de dessin. Professe à Charleroi.
Rémy Van Den Abeele : élève de l'école de Binche. Continue ses études à l'Académie des Beaux-Arts de Mons qu'il termine en deux ans et obtient la médaille d'Or du gouvernement.
Roger Glotz : élève de l'école de Binche. Artiste peintre et décorateur.
Gérard Havelette : élève de l'école de Binche. Continue des études d'architecture à Mons.
spacer spacer
spacer © Académie des Beaux-Arts de Binche | Administrationspacer
spacer spacer